La photographie couleur. Un pan de la photographie que j’ai d’abord utilisé à tord et à travers à gros coup de preset gratuit et de bidouillage des couleurs pour un rendu “fashion instragrammer”. 

Avec le temps, je me suis rendu compte que la photographie couleur numérique était tout bonnement difficile. Avoir un rendu neutre d’une photo n’est pas simple, un jpeg est rarement suffisant. Alors il faut se retrousser les manches et essayer de trouver des couleurs qui semblent réalistes tout en gardant la plage dynamique d’un fichier RAW (DNG pour Leica). 

Mais depuis que je suis chez Leica, j’ai découvert la photographie couleur d’une autre manière que je l’avais faite chez Canon ou Fuji avant. Les fichiers me semble plus respectueux de la réalité, ou alors, c’est c’que j’me dit pour me justifier d’un achat si onéreux.

Avec du recul, je réalise que les couleurs que j’avais au Canon 5D étaient magnifique, je n’étais simplement pas prêt à les apprécier. 

Lille – 2021
Lille – Février 2021


Lille – Février 2021

Premier confinement – 2020
Lille – Février 2021
Parce qu’il n’y a pas que la rue Rivoli de Paname pour voir de la couleur – Lille 2021
Lille – 2021
Lille – 2020
Lille – Février 2021
Lille – 2019
Lille – 2021
Lille – 2021
Lille – 2021
Lille – 2019
Calais – 2021
Lille – 2020